AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Question réponse sur l'allaitement maternelle

Aller en bas 
AuteurMessage
mamanjuju+3=5
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 456
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Question réponse sur l'allaitement maternelle   Sam 29 Sep - 10:27

Le choix d’allaiter

Le lait maternel : l’aliment normal du bébé humain
Le lait maternel permet le meilleur développement possible du bébé.
Le colostrum, puis le lait maternel contiennent tout ce qui est nécessaire à votre bébé. Ils conviennent exactement au système digestif du nouveau-né. Ils sont riches en anticorps : en allaitant votre bébé, vous l'aidez à se défendre contre les infections et les maladies.
C'est la raison pour laquelle les bébés nourris avec un lait industriel, qui ne bénéficient pas de ces effets protecteurs du lait maternel sont plus souvent malades.
Signalons aussi que certains bébés (bébé grand prématuré par exemple) ont besoin de lait maternel pour vivre : si leur mère ne veut pas ou ne peut pas les allaiter, ces bébés sont nourris avec du lait provenant de donneuses.


Allaiter, des avantages pour la maman aussi
Allaiter, c’est bon pour la santé des mamans ! La tétée précoce réduit les risques d'hémorragie après l’accouchement, l'allaitement est un facteur de protection contre le cancer du sein pré-ménopausique et le cancer de l'ovaire.
Allaiter, pour de jolies mamans ! Le plus souvent, l'allaitement, aide à retrouver plus facilement la ligne, et à préserver la beauté des seins.
Allaiter offre une vraie liberté aux mamans : on peut aller partout avec un bébé allaité et une couche dans sa poche !
Les mamans qui allaitent passent beaucoup de temps assises ou allongées : l'allaitement incite les mamans à se reposer pendant les tétées (sécrétion d'hormones qui relaxent). Elles ont plus de temps à consacrer aux autres membres de la famille : elles sont disponibles pour jouer avec les aînés ou discuter avec leur compagnon pendant que bébé tète tranquillement.


Un lien particulier entre le bébé et sa mère…
La relation intime et unique entre la mère et son bébé a commencé pendant la grossesse et va se poursuivre après la naissance. L’allaitement crée une relation spéciale entre le bébé et sa maman, il favorise l'attachement et facilite le maternage.
La tétée est un moment agréable pour la mère comme pour son bébé.
Allaiter ne sert pas seulement à nourrir le bébé, c’est aussi répondre à ses autres besoins : chaleur, amour et sécurité. Les tétées sont une expérience sensitive, sensuelle, relationnelle et affective totale où tous les sens du bébé, et aussi son besoin d'amour et de relation sont comblés.


Et le papa ?
Il y a plein de choses que peut faire un père avec son bébé en dehors de le nourrir : lui donner son bain, le changer, le promener, le bercer, jouer avec lui.... Autant d'occasions pour lui d'établir un contact corporel avec le bébé, en le touchant, le cajolant, l'embrassant..., et de faire lui aussi partie de sa vie.
Le papa a également un rôle très important à jouer auprès de sa compagne qui allaite : sa présence et ses encouragements facilitent l’allaitement . Un père bien informé sur l'allaitement est un soutien précieux pour la maman.
Rien ne vaut une tétée quand maman est installée dans les bras de papa !

Allaiter ...ou non ?
En France, aujourd'hui, de plus en plus de femmes choisissent d’allaiter leur bébé . Cette évolution reflète un interêt accru de notre société pour l'allaitement.
Des mères découvrent l'allaitement avec leur dernier bébé après avoir nourri leur premier enfant au biberon ; des mères allaitent avec succès des jumeaux ou des triplés ; des mères travaillent et allaitent ... l'allaitement redevient peut-être la norme culturelle, comme chez nos voisins d'Europe du Nord.
Vous hésitez à allaiter? Pourquoi ne pas essayer ...allaiter vous plaira peut-être ? Il est plus facile d'arrêter l'allaitement que de commencer quand le bébé est plus grand !

Une seule tétée … ou un allaitement long ?
Tout est possible, c’est à vous de choisir quelle est la durée de votre allaitement !
Certaines mères décident d’offrir à leur bébé le colostrum, ce premier lait sécrété par les seins au cours de la grossesse et des premières tétées. Donner une seule tétée présente des avantages !
D’autres femmes choisissent d’allaiter plusieurs mois : le sevrage commencera alors avec l’introduction des premiers « autres aliments ». Petit à petit, l’enfant boira moins de lait et mangera davantage, selon son propre rythme.


Mythes et vérités
Certaines mères ne peuvent pas produire assez de lait
Les insuffisances de lactation "vraies" sont rarissimes (pas plus de 1 à 2% des femmes). Dans la plupart des cas, soit on croit à tort manquer de lait (par exemple quand le bébé se met soudain à "réclamer" davantage parce qu'il est dans une "poussée de croissance"), soit le manque de lait est dû à des conseils inadaptés sur la conduite de l'allaitement (limitation du nombre et de la durée des tétées, notamment).
D'une façon générale, il suffit de laisser le bébé téter vraiment à la demande pour voir la lactation s'adapter rapidement aux besoins de bébé.


Tous les seins sont-ils faits pour allaiter ?
Oui ! On a parfois des inquiétudes sur la capacité des seins à produire du lait : mamelons peu saillants, très petits ou très gros, seins très développés ou très petits, caractéristique physique particulière... Dans la très grande majorité des cas, bébé s'accomodera très bien de vos seins et y trouvera chaleur, nourriture et réconfort selon ses besoins !
L'allaitement abîme-t-il les seins ? non ! On le dit encore beaucoup mais pourtant, on sait maintenant que les fibres qui contribuent au galbe des seins sont fragilisées par les variations de volume très brusques, comme il s'en produit lors de la grossesse et d'un sevrage très rapide. L'allaitement et un sevrage progressif sont donc sans risque pour la plupart des poitrines !


Le lait de certaines mères n'est pas assez « riche »

NON! La composition du lait maternel est « programmée » génétiquement et reste dans des limites déterminées pour notre espèce même en cas de carences graves et de sous alimentation maternelle.
La composition du lait varie au cours de la tétée et de l'allaitement (par exemple : le lait de début de tétée, riche en vitamines, est plus clair que le lait de fin de tétée, riche en graisses ; le colostrum est adapté aux besoins spécifiques du nouveau né...) Le lait maternel s'adapte aussi pour protéger bébé des maladies infectieuses courantes : il est riche en anti-corps que vous fabriquez selon les microbes de votre environnement.

Allaiter fait mal
NON ! Si une sensibilité est normale au cours des premières tétées, l'apparition de douleurs (et, à fortiori, de crevasses) indique que quelque chose ne va pas. C'est généralement que la position du bébé au sein est à rectifier, ou que le bébé ne prend pas le sein correctement. N'hésitez pas à contacter une animatrice LLL : il y a des astuces pour aider un bébé à téter plus efficacement, on peut essayer différentes positions pour en trouver une vraiment moins douloureuse en attendant la guérison des crevasses ....ne restez pas seule avec une douleur aux mamelons !


L’allaitement maternel est parfois contre-indiqué
C'est vrai, mais les contre-indications « vraies » à l'allaitement sont exceptionnelles. La galactosémie congénitale pour le bébé, certains traitements comme les chimiothérapies pour les mères .interdisent l'allaitement. Vous pouvez lire le dossier de Allaiter Aujourd'hui : materner quand l'allaitement est contre-indiqué.
Même en cas de pollution, même si la mère fume, même si la mère a la grippe... le lait maternel reste l'aliment de premier choix pour le bébé.


Allaiter plus de 3 mois n'a pas d'intérêt
NON ! En France, l'allaitement « de 3 mois » était lié à la durée du congé maternité : bien des femmes arrêtaient l'allaitement pour reprendre leur travail. Heureusement cela est de moins en moins vrai : nombreuses sont celles qui continuent d'allaiter tout en exerçant une activité professionnelle.
En Europe du Nord, une grande proportion des mères qui ont choisi d'allaiter leur bébé à la naissance l'allaitent toujours à un an, qu'elles aient ou non repris leur travail. En Suède, 78% des bébés de 6 mois et 31% des bébés de 1 an étaient allaités en 1999.
Les avantages de l'allaitement, aussi bien pour la mère que pour son bébé, sont d'autant plus grands que l'allaitement dure plus longtemps. En France, dans un document publié en 2002, l' ANAES* a déclaré :"La poursuite de l'allaitement exclusif pendant 6 mois par rapport à une durée de 3 à 4 mois permet un développement optimal des nourrissons et doit donc être encouragée." L'OMS recommande un allaitement exclusif de 6 mois, et la poursuite de l'allaitement jusqu 'à la fin de la 2ème année.
Il n'y a pas de durée d'allaitement "normale" : chaque femme doit pouvoir vivre avec plaisir l'allaitement dont elle a rêvé.
*agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé

Les laits industriels sont aussi bons que le lait maternel
NON ! Le lait maternel est irremplaçable ! Chaque espèce offre à ses petits un lait spécifique, exactement adapté à ses besoins propres.
Les laits industriels (fabriqués par exemple à partir de lait de vache) tentent d'imiter le lait humain, sans y parvenir. La plupart des bébés
s'adaptent à ces laits de substitution, mais certains bébés ont besoin de lait maternel pour bien se développer.

Allaitement et activités professionnelles sont incompatibles
NON ! Beaucoup de mères concilient travail et allaitement et témoignent que la séparation est bien moins douloureuse quand on sait le plaisir de la "tétée retrouvaille" du soir. Quelle merveilleuse façon de garder une relation privilégiée avec son enfant...
Vous pouvez continuer à donner des tétées à volonté quand vous êtes avec votre bébé (le matin, après votre retour du travail, le week end ou les jours de repos). Vous pouvez aussi tirer votre lait pour qu'il soit donné au bébé en votre absence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nosjumeauxnosmultipl.forumdediscussions.net
mamanjuju+3=5
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 456
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Question réponse sur l'allaitement maternelle   Sam 29 Sep - 10:28

Faut-il préparer ses seins ?
La préparation essentielle consiste certainement à s’informer : sur l’allaitement, sur le comportement normal du nouveau né, sur les pratiques en vigueur dans la maternité où vous accoucherez… Partagez ces connaissances avec le papa ou une amie, leur soutien vous sera précieux quand votre bébé sera là..
Aucune préparation « active » des seins ou des mamelons n’est à priori nécessaire avant la naissance. Une bonne position pour installer le bébé au sein constitue la meilleure prévention des douleurs des mamelons.
Des mamelons peu saillants, qui ressortent quand on les stimule, ne posent généralement pas de problèmes d'allaitement : là encore, une position adéquate, qui facilite la prise du sein par le bébé, est le meilleur moyen d'éviter les difficultés. La plupart des bébés arriveront à faire ressortir les mamelons.
Des mamelons vraiment rétractés (ils rentrent dans les sein), peuvent rendre l'allaitement difficile : un traitement pendant la grossesse pour étirer le mamelon, par exemple l'usage d'un accessoire exerçant une aspiration pour faire ressortir le mamelon, peut être utile. Cette même technique peut être utilisée après la naissance si le bébé a besoin d'être aidé.


Rencontrer d’autres mères
Echanger avec d’autres futures mères, voir des mères allaiter et materner leur bébé, partager avec d’autres familles leurs expériences... permettent d’éviter la plupart des difficultés courantes de l’allaitement...
Une réunion de LLL France se tient sûrement dans votre région ; la grossesse est le moment idéal pour participer à ces rencontres. Votre compagnon, et après sa naissance votre bébé sont, bien sûr, les bienvenus !


Un bon livre
Un livre… proposant des informations récentes et exactes sur l’allaitement, mais aussi des témoignages de parents, parce que chaque famille est différente et qu’il n’existe pas de mode d’emploi à suivre à la lettre… est peut-être le seul accessoire indispensable pour réussir son allaitement.
L’Art de l'Allaitement Maternel et l’Allaitement Tout Simplement, écrits par des animatrices de La Leche League, ou la revue Allaiter Aujourd'hui, sont à lire dès la grossesse.
Glissez votre livre dans la valise pour la maternité, pour vous remémorer les suggestions les plus adaptées en fonction du comportement de votre bébé. Vous aurez plaisir à le parcourir même si votre bébé tète dès le début comme un chef !


Discutez de votre projet d’allaitement avec l’équipe médicale qui va vous accompagner
Les mesures d’accompagnement de l’allaitement maternel varient considérablement d’une maternité à une autre. Renseignez-vous auprès de votre médecin ou de votre sage-femme, rencontrez le pédiatre de votre bébé, discutez des pratiques en matière d’allaitement.
Il existe, en France depuis novembre 2000, des hôpitaux «amis des bébés» : le personnel soignant assure un «environnement favorable» à l’allaitement, permettant ainsi aux mères de bien démarrer leur allaitement.

Préparer son séjour à la maternité
En préparant votre valise pour le séjour en maternité, pensez que vous allez allaiter votre bébé pendant les visites de votre famille ou de vos amis : plutôt que des chemises de nuit, prenez des pyjamas dont vous pourrez relever la veste pour mettre le bébé au sein. Les mères qui sont assez pudiques trouvent pratique d'utiliser une étole ou un paréo, qui permettent de "couvrir" facilement la poitrine.
Si vous craignez les crevasses vous pouvez emporter une crème appropriée : choisissez une pommade qu'il n'est pas nécessaire d'enlever avant la tétée, à base de lanoline purifiée par exemple.
Si le nombre de visites à la maternité vous inquiète, n'hésitez pas à demander à votre entourage d'attendre votre "feu vert" avant de venir découvrir le bébé. Une amie avec une expérience positive d'allaitement peut être d'un soutien précieux mais les visites d'amies qui n'ont pas pu allaiter leur bébé comme elles le souhaitaient s'avèrent parfois éprouvantes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nosjumeauxnosmultipl.forumdediscussions.net
 
Question réponse sur l'allaitement maternelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une tite question sur l"'après allaitement...
» Formation obligatoire hygiène et salubrité
» Extension d'agrément
» question médicaments et plantes+ allaitement
» L'Allaitement Maternel - Conseils pour bien débuter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos jumeaux et nos multiple :: bébé est là :: L'alimentation-
Sauter vers: